Contrôle de la gestion des services publics/ après l’installation de de la Cour des comptes

 

Quel avenir pour la Haute Autorité pour la Bonne gouvernance?

.Les missions de Kanvaly DIOMANDE

Après l’installation de la Cour des comptes ce lundi par le chef de l’Etat, de nombreux Ivoiriens s’interrogent sur le rôle de la Haute autorité de la bonne gouvernance, autre institution de la République, dirigée par Ngolo Fatogoma Coulibaly. «C’est une manière de sceller l’avenir de la Haute autorité de la bonne gouvernance.

« Dans deux semaines, nous lancerons une grève générale, si… »,

 persiste et signe Koné Moussa, président du Syndicat national pour le progrès en Côte d’Ivoire

Las d’attendre le paiement  du prix différentiel de 400 FCFA/ Kg des reports de stocks entre les campagnes principale et intermédiaire  2016-2017 évalué environ 2 milliards de FCFA, le Syndicat national pour le progrès en Côte d’Ivoire (Synap-ci) a échangé ce jeudi 04 janvier 2017 avec les différents coordonnateurs venus des différentes régions du pays sur la conduite à tenir.

La Côte d’Ivoire entière est encore sous le choc suite à l’accident meurtrier qui a fait plus de 10 morts sur  l’axe Eplément–Adiaké, mardi aux environs de 19h. Le gouvernement a dépêché la ministre de Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie,  la ministre de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité, Mariatou Koné et le directeur de cabinet du ministère de l’Intérieure et de la Sécurité, Vincent Toh Bi à Adiaké, mercredi, pour apporter compassion aux populations endeuillées par le tragique accident survenu sur l’axe Eplément–Adiaké. La cellule SIS (Spécialiste en Intervention Subaquatique) était également à pied d'œuvre pour retrouver d’éventuels survivants.

VŒU DU NOUVEL AN A LA NATION 

Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara s’est, adressé ce dimanche 31 décembre à la nation dans le cadre du traditionnel message de fin d’année. Le Président a, tout au long de son discours, réaffirmé sa volonté de faire de la Côte d’ivoire un pays émergent en 2020. Il a également évoqué les mutineries au sein de l’armée et les mouvements sociaux qui « ont bien failli mettre en péril la paix et la stabilité que le pays a eues tant de mal à reconstruire depuis 2011 ». Cependant le raté, si l’on peut le qualifier ainsi, de cette adresse du Chef de l’Etat, a sans nul doute été l’évocation du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et le Paix.

L’ex-ministre Hubert Oulaye a été condamné mardi 26 décembre à vingt ans de prison pour complicité d’assassinat de dix-huit personnes, dont sept soldats de l’ONU, par la cour d’assises d’Abidjan.

Si l’on constate aujourd’hui qu’un calme précaire règne à Kanakoro, sous-préfecture située à 20 km de Tengréla, le spectacle était tout autre dans la journée du dimanche 24 décembre 2017.

La Ministre Kandia CAMARA, a présidé le jeudi 21 décembre la première réunion du Secrétariat Général du Rassemblement des Républicains (RDR) tenue au siège du parti, à Cocody, rue Lepic. Occasion pour la nouvelle secrétaire générale des Républicains de donner des orientations aux Secrétaires Délégués  et Secrétaires Généraux Adjoints. « La cohésion au sein du RDR, la construction du RHDP et le Rassemblement des Ivoiriens sont des chantiers très chers au Président d’Honneur, Alassane Ouattara. En conséquence, au regard de vos compétences et de votre engagement militant, on ne pouvait trouver meilleurs animateurs aux postes respectifs que vous occupez désormais dans l’organigramme du Parti. C’est pourquoi, le Parti est très fier que vous ailliez accepter de participer à la construction du « RDR nouveau pour une Côte d’Ivoire rassemblée », a indiqué la ministre Kandia Camara.

La Fédération nationale des Associations de Consommateurs de Côte d’Ivoire (FAC-CI) interpelle l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) sur la décision de la hausse les tarifs de ses transactions monétaires électroniques prise le 29 novembre dernier par ORANGE-COTE D’IVOIRE.

 

Objet : lettre ouverte portant interpellation

Monsieur le Directeur Général,

            A compter du 29 Novembre 2017, ORANGE-COTE D’IVOIRE a mis à exécution sa décision de revoir à la hausse les tarifs de ses transactions monétaires électroniques. Subséquemment à cette mesure impopulaire, la Fédération nationale des Associations de Consommateurs de Côte d’Ivoire (FAC-CI) dans sa déclaration du 28 Novembre 2017 avait interpellé l’entreprise dont vous avez la haute charge, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) et l’Etat de Côte d’Ivoire à l’effet d’amener ORANGE-COTE D’IVOIRE à se raviser. Une interpellation restée malheureusement sans suite. La FAC-CI craint que l’absence de réaction de la part des autorités à son interpellation ne soit interprétée par les autres operateurs de téléphonie comme un accord tacite de l’Etat pour emboiter le pas à Orange Côte d’Ivoire au grand désarroi des consommateurs. D’autant plus qu’il est inscrit au budget de l’Etat 2018 une taxe de 0,5% sur les transferts d’argent. Taxe que la FAC-CI soutient parce que convaincue que la manne financière qu’elle va générer va servir à l’Etat à améliorer le quotidien des ivoiriens par la construction d’hôpitaux, d’écoles, de routes, etc. Et à se donner davantage de moyens pour mener à bien la lutte contre la cherté de la vie. Cependant, de notre point de vue cette taxe devrait être déduite en principe des bénéfices faramineux de ces entreprises qui ne font aucunement du social à la hauteur des sommes astronomiques qu’elles amassent.

C’est pourquoi :

-          La FAC-CI demande à votre entreprise, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) de prendre toutes dispositions idoines, conformément à sa mission régalienne de protection des intérêts des consommateurs pour mettre fin à cet énième abus d’Orange Cote d’Ivoire ; 

-          La FAC-CI, toujours soucieuse de la protection des intérêts des consommateurs recommande instamment à votre entreprise l’ARTCI une vigilance soutenue pour empêcher toute répercussion de ces 0,5% sur le consommateur. Au risque de saper les efforts consentis par le gouvernement et les associations de consommateurs dans leur lutte contre la cherté de la vie.

            Veuillez agréer Monsieur le Directeur Général, l’expression de notre considération distinguée.

 Ci-joint :

-          la déclaration du 28/11/2017

-          Ampliations :

-          Présidence de la République

-          Primature

-          Ministère de l’Economie et des Finances

-          Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat

-          Ministère de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste

-          Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME

LE PRESIDENT

DOUKOUA GODE

Les périodes des fêtes de fin d’année sont par excellence les moments où on enregistre le plus d’accidents des routes. Des accidents qui,  selon le Dr Echui, Directeur général de l’Office de la sécurité routière (OSER), sont pour la plupart le fait des hommes. C’est pourquoi nombreux observateurs s’étonnent du réveil tardif du ministère des Transports  à initier des campagnes de préventions pour atténuer le mal.

Le mercredi 20 décembre 2017, un Conseil des Ministres s’est tenu de 11h à 15h, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Paix, à Yamoussoukro, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci