Deuxième édition du’’ WONZIIIII FESTIVAL’’ : Les Dan veulent ressusciter et enseigner les valeurs traditionnelles

Publié dans Culture
mardi, 11 juillet 2017 00:00
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Ressusciter et enseigner les valeurs traditionnelles aux générations actuelles et futures, les perpétuer et les faire connaitre au-delà des frontières avec l’appui des institutions étatiques ou privées. Tel est l’objectif général dont les organisateurs du festival dénommé le « WONZIIIII FESTIVAL de Bofesso » dont le lancement officiel de la deuxième édition a eu lieu en début de weekend en présence du directeur régional du Tourisme, d’un représentant de la direction régionale de la culture et de la francophonie et plusieurs personnalités.

  Selon le commissaire général du « WONZIIIII FESTIVAL de Bofesso », Dr Bleu Tiémoko, cette initiative vise de façon spécifique à amener les populations locales et la diaspora de Bofesso à pratiquer davantage le ‘’ Borwoo’’, leur langue locale sans aucun complexe, perpétuer leurs contes, légendes et devinettes afin de continuer de bénéficier des riches enseignements véhiculés par ces rencontres ; connaitre et pratiquer les chants et danses traditionnels et à les intégrer dans les différentes animations aussi rurales qu’urbaines ; pratiquer les jeux de société à visées éducatives et / ou ludiques apportant ainsi une plus-value à l’épanouissement de leurs familles respectives ; valoriser les produits de l’artisanat local : ustensiles de cuisine, objets décoratifs, instruments de musique, etc. ; offrir des opportunités d’affaires aux artistes animant le festival ; créer des circuits touristiques pour valoriser les nombreux sites historiques et naturels que regorge le village ; enseigner aux générations actuelles et à venir ainsi qu’aux nombreux visiteurs l’art de la protection de l’environnement tel que pratiqué à Bofesso ( l’extraction du ‘’champagne de palme’’ sans en détruire le palmier) ; sensibiliser chaque année les populations autour d’une thématique centrale en vue de rentabiliser ces occasions d’échanges et enfin mettre en place, à terme, un musée des valeurs traditionnelles à Bofesso. S’organisant autour d’une thématique centrale faisant objet de communication, cette deuxième édition a pour thème ‘’sauvegarde du patrimoine traditionnel, luxe ou nécessité vitale pour l’humanité’’.  Durant 3 jours (3, 4,5 aout 2017) les festivaliers rivaliseront d’ardeur dans les domaines que sont : l’art oratoire, l’art vestimentaire, l’art culinaire, l’artisanat traditionnel local, les danses et jeux de société traditionnelle et les contes, légendes et devinettes. Dr Tiémoko Bleu et son équipe ambitionnent pour cette deuxième édition, non seulement corriger les faiblesses de WONZIIIII 2016, mais aussi d’améliorer les points de satisfaction pour atteindre tous les objectifs. « La première édition tenue en août 2016 a eu un succès partagé par tous. Nous voulons donc capitaliser donc ce succès et créer  d’autres innovations en vue de donner plus de vie à la chose. Pour le WONZIIIIII 2017, nous aurons en plus de ce que nous avons eu l’an dernier, le défilé et l’histoire des grandes familles de Bofesso, le concours de la meilleure tenue traditionnelle, l’invité spécial en la personne d’un allié ( San’houn) du peuple Kaa, le peuple Ganhan, le protocole traditionnel appliqué à la cérémonie d’ouverture, l’intronisation des chefs de Bofeso et de nombreux souvenirs seront également partagés. La cerise sur la gâteau, ce sera le projet d’aménagement des cascades naturelles de YIPOU et la pause de la première pierre du ‘’ village WONZIIIIII’’ », a indiqué le commissaire général, Dr Bleu. Au dire, du commissaire général du WONZIIIIII, cette initiative est la résultante d’un constat fait par les cadres du village de Bofesso. « Dans un contexte général, voire mondial de perte de valeurs due aux progrès scientifique, socio-économique et culturel et à l’urbanisation galopante du pays rural, nous les cadres de Bofesso avons fait un amer constat qui est, la désorganisation de la société traditionnelle dans son ensemble et la disparition quasi-totale des grandes cérémonies initiatiques et ludiques, le manque de respect du droit d’ainesse, la désacralisation des sites et objets traditionnels, les influences négatives des religions dites révélées ( christianisme, l’islam et autres) dues à leurs mauvaises interprétations et leur inadéquation aux coutumes locales, la langue locale propre de Bofesso ( Borwoo) est en voie d’extinction. Face à ce constat de ce que nos valeurs traditionnelles fondamentales sont en train de disparaitre à une allure vertigineuse et que, par conséquent, l’existence même de nos peuples est menacée à long terme, nous avons décidé de réveiller ces dites valeurs à travers un festival dénommé WONZIIIIII (‘’choses anciennes’’ en langue Dan).  Rendez-vous est donc pris les 3,4 et 5 juin prochains dans le village de Bofesso à 18 km de Man dans la sous-préfecture de Sandougou-soba pour vivre le WONZIIII FESTIVAL.

Jean Togbé

Lu 226 fois
Connectez-vous pour commenter

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci