Hausse les tarifs de transactions monétaires électroniques/Doukoua Godé, président de la Fédération d’Association de consommateurs : « Nous invitons l’ARTCI à mettre fin à cet énième abus d’Orange Cote d’Ivoire »

Publié dans Economie
jeudi, 21 décembre 2017 00:00

La Fédération nationale des Associations de Consommateurs de Côte d’Ivoire (FAC-CI) interpelle l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) sur la décision de la hausse les tarifs de ses transactions monétaires électroniques prise le 29 novembre dernier par ORANGE-COTE D’IVOIRE.

 

Objet : lettre ouverte portant interpellation

Monsieur le Directeur Général,

            A compter du 29 Novembre 2017, ORANGE-COTE D’IVOIRE a mis à exécution sa décision de revoir à la hausse les tarifs de ses transactions monétaires électroniques. Subséquemment à cette mesure impopulaire, la Fédération nationale des Associations de Consommateurs de Côte d’Ivoire (FAC-CI) dans sa déclaration du 28 Novembre 2017 avait interpellé l’entreprise dont vous avez la haute charge, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) et l’Etat de Côte d’Ivoire à l’effet d’amener ORANGE-COTE D’IVOIRE à se raviser. Une interpellation restée malheureusement sans suite. La FAC-CI craint que l’absence de réaction de la part des autorités à son interpellation ne soit interprétée par les autres operateurs de téléphonie comme un accord tacite de l’Etat pour emboiter le pas à Orange Côte d’Ivoire au grand désarroi des consommateurs. D’autant plus qu’il est inscrit au budget de l’Etat 2018 une taxe de 0,5% sur les transferts d’argent. Taxe que la FAC-CI soutient parce que convaincue que la manne financière qu’elle va générer va servir à l’Etat à améliorer le quotidien des ivoiriens par la construction d’hôpitaux, d’écoles, de routes, etc. Et à se donner davantage de moyens pour mener à bien la lutte contre la cherté de la vie. Cependant, de notre point de vue cette taxe devrait être déduite en principe des bénéfices faramineux de ces entreprises qui ne font aucunement du social à la hauteur des sommes astronomiques qu’elles amassent.

C’est pourquoi :

-          La FAC-CI demande à votre entreprise, l’Autorité de Régulation des Télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) de prendre toutes dispositions idoines, conformément à sa mission régalienne de protection des intérêts des consommateurs pour mettre fin à cet énième abus d’Orange Cote d’Ivoire ; 

-          La FAC-CI, toujours soucieuse de la protection des intérêts des consommateurs recommande instamment à votre entreprise l’ARTCI une vigilance soutenue pour empêcher toute répercussion de ces 0,5% sur le consommateur. Au risque de saper les efforts consentis par le gouvernement et les associations de consommateurs dans leur lutte contre la cherté de la vie.

            Veuillez agréer Monsieur le Directeur Général, l’expression de notre considération distinguée.

 Ci-joint :

-          la déclaration du 28/11/2017

-          Ampliations :

-          Présidence de la République

-          Primature

-          Ministère de l’Economie et des Finances

-          Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat

-          Ministère de la Communication, de l’Economie Numérique et de la Poste

-          Ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des PME

LE PRESIDENT

DOUKOUA GODE

Lu 205 fois
Connectez-vous pour commenter

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci