Société

En encaissant les 708.000 FCFA par stand aux restaurateurs de Palais de la culture, les organisateurs des 8 ème jeux de la francophonie étaient bien conscients de ce qui les attendait en matière de recettes. En effet quelques mois avant  le grand marché de la restauration avait été attribué  à la fondatrice de l’entreprise de restaurations et des services traiteur Banlan restaurant, Christine Ama Kouamé-Dadié.

Les résultats du baccalauréat 2016-2017 ont été rendus publics ce mardi 25 juillet. Ce sont 101.642 élèves qui vont augmenter le nombre des bacheliers. Après la joie que procure l’obtention de ce précieux sésame, place est maintenant aux interrogations quant à la suite de carrière des nouveaux diplômés. L’an dernier pour la filière Brevet de technicien supérieur( Bts)  le ministère de tutelle a eu un mal fou à trouver un consensus sur le retour à la normale du calendrier de l’année académique.

8es Jeux de la Francophonie La galère des restaurateurs

Écrit par
Publié dans Société
lundi, 24 juillet 2017 00:00

Ce lundi, c’est le quatrième jour de la huitième édition des Jeux de la Francophonie, Abidjan 2017. Si du côté des participants les premières notes sont chaleureuses, chez les restaurateurs, l’heure n’est pas à la joie. La cause : « Rien ne marche. Depuis le début, on n’arrive pas à faire une recette de 50 000 Fcfa. Chaque soir, on verse la nourriture parce qu’on ne peut pas vendre du réchauffé au risque de créer des indigestions chez les quelques clients », fait savoir une restauratrice au Palais de la culture Bernard Dadié de Treichville. Une autre de dénoncer ‘’l’escroquerie des organisateurs’’. « Le stand est vendu très cher, 708 000 Fcfa. En outre, on a annoncé des spectacles ici, mais jusque-là pas un seul oiseau n’a chanté et les rencontres sportives se déroulent ailleurs. Pis, les organisateurs ont fait la part belle à un opérateur chez qui tous les athlètes, leurs accompagnateurs, les journalistes se restaurent. Si tel est le cas pourquoi nous ont-ils vendu ces stands ? C’est la pure escroquerie !». Puis de poursuivre : « Au Masa, tous les participants reçoivent des tickets et mangent ici, ainsi on s’en sort. Ce qui n’est pas le cas aux Jeux. Tenez-vous bien, le premier jour, j’ai réalisé une recette de 13 000 F, le deuxième 25 000 f. Nous avons investi à perte ». Marcory, village Akwaba. Autre lieu, même rengaine. Mines patibulaires, regard plongé dans le vide pour certains, d’autres en train de deviser, ils sont nombreux à se demander ce que les jours à venir leur réservent. «Ça ne va pas du tout. Les couverts sont là à attendre d’éventuels clients. Nous sommes obligés de courir après eux… Je ne sais pas comment je vais payer les jeunes gens que j’ai engagés», se désole une quarantenaire assise à une table, la main sous le menton en signe d’abattement. Les 8es Jeux de la Francophonie se déroulent à Abidjan en Côte d’Ivoire depuis le 21 juillet. Le clap de fin est prévu pour le 30 juillet. 4000 venus de 84 États sont présents sur les bords de la Lagune Ébrié.

 

V.K.

Fidèle à ses engagements et présent aux côtés des autorités du pays à chaque grande  occasion ou la nation est interpellée, Fadiga Vassidiki, le doyen des conducteurs, par ailleurs président du  Conseil supérieur des  conducteurs professionnels des transports de voyageurs , marchandises et assimilés de Côte d’Ivoire,  est encore monté au créneau à l’occasion des 8ème jeux de la Francophonie que la Côte arbitrera du 21 au 30 juillet prochain.

Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly  a procédé le vendredi 14 juillet à l’installation, à la Primature, du Conseil National de Lutte Contre la Vie Chère (CNLVC), une structure née de la volonté du Gouvernement de définir une stratégie globale de lutte contre la cherté de la vie.Présidé par le Premier ministre, le Cnlcv est constitué de plusieurs ministres, de structures du secteur publique, des organisations patronales, des représentants des commerçants, des centrales syndicales, des associations de consommateurs, des acteurs du vivrier et des représentant des organisations professionnelles.

Face à la résurgence des conflits éleveurs-agriculteurs, l’Ong-Action pour la défense des droits des éleveurs et cultivateurs (Addec) appelle à la mobilisation des autorités gouvernementales, administratives et coutumières. Elle a organisé le 10 juillet dernier à Niakara dans la région du Hambol, une journée de sensibilisation des populations à la coexistence pacifique. A l’occasion, son président, Néou Lancina, a invité les autorités à plus d’actions et à la vigilance :

Nez qui coule, mal de gorge, mal de tête... La climatisation est l'une des nombreuses joies du confort moderne mais elle peut parfois provoquer quelques désagréments, mineurs pour la plupart. Voici quelques désagréments liés aux systèmes de climatisation.Un peu d'air frais, ça ne fait pas de mal mais attention, point trop n'en faut.

L’Ong de bienfaisance, PlaydooCi  a décidé d’aider les jeunes et les femmes du village d’Akekoi dans la commune d’Abobo , dans la mise en place d’activités génératrices de revenus (Agr) et de renforcement de capacité. A cet effet, Dr Marie Paule Kodjo et  son chargé de projet  M. Essis ont échangé samedi 08 juillet avec les groupements de jeunes et de femmes dudit village en présence du chef et de la notabilité.

Les proches collaborateurs du prophète Kacou Philippe de l’Eglise du cri de minuit  ont dénoncé ce mardi 04 juillet à Abidjan, l’arrestation d’un des leurs en Guinée Conakry. Ci-dessous leur déclaration in extenso.

Trafic Routier

Trafic Routier : Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud.
mardi 2 mai 2017 13:54

Amis automobilistes, pour cette reprise, Koumassi est la zone la plus embouteillée d'Abidjan-Sud. A éviter la zone du Camp commando qui...

Sur les Réseaux Sociaux

Nous Contacter

Address: 08 BP 3809 Abidjan 08

Tel: +(225) 22 44 10 32

Fax: +(225) 22 44 10 34

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Web: http://www.lesursaut.ci